Karaage-ya (2ème)

Chargement des images...

Karaage-ya : du poulet frit pas comme ici.

La gastronomie japonaise est décidément pleine de ressources. Oublié le menu B35 de makis au saumon ! Après le takoyaki et le ramen, c’est au tour du karaage d’avoir son restaurant dédié. Et c’est une histoire de famille: la maman est aux commandes du premier Karaage-Ya (traduisez “restaurant de karagee”) et le fils du 2ème, qu’il a ouvert en mai dernier à son retour de plusieurs années passées dans la finance à Tokyo.
Le karaage, kesako ? La base du karagee, c’est un émincé de cuisse de poulet mariné dans de la sauce soja, de l’ail et du gingembre. Les morceaux sont ensuite enrobés d’une fine couche de fécule de pomme de terre puis frits; ce qui leurs donne une texture beaucoup plus légère que celle du classique “nugget”. Cette spécialité est très répandue au Japon et les variantes dans l’assaisonnement sont infinies. Ici, 3 fritures au choix: la salée, celle à la sauce soja et la “spécial chef” légèrement épicée. Le poulet font en bouche et semble presque laqué !

Les hésitants pourront demander un mix des 3 dans leur bento. Les autres petites cases sont remplies de riz, haricots verts au sésame, surprenante purée de pomme de terre froide japonaise, adamame et gingembre mariné lors de notre visite. Les puristes du karaage commanderont celui-ci accompagné simplement de riz et de sauce maison. Une boisson pour faire glisser et le tour est joué. La déco est minimaliste mais il est possible de consommer sur place, où le service est assuré par 2 adorables japonaises.

Comme le dit le célèbre proverbe : Dans le Japon, tout est bon !

C’est combien, patron ?

Midi

12

Soir

+ de 12

Le coup de coeur de Romain

Il existe une 2ème adresse au 46 rue Léon Frot dans le 11ème.

Le recap

S'y rendre

Karaage-ya
6 Rue Feydeau
75002 Paris
Site internet

Bourse, Grands Boulevards

Horaires :
du lundi au vendredi
12h-14h30 et 19h-22h

Chargement de la carte...

En arrivant

Chargement de la vidéo...